[Critique] 007 SPECTRE

Hier j’ai eu l’énorme chance d’assister à l’avant première au Grand Rex de SPECTRE en présence de Daniel Craig, Christoph Waltz, Léa Seydoux mais aussi Monica Bellucci et Barbara Broccoli, la productrice. Je vous laisserai d’ailleurs à la fin de l’article quelques photos 😉 Mais passons donc à l’essentiel vu que je peux dès maintenant vous donner mon avis garanti sans spoilers :

SPECTRE Bannière

Qu’en est-il de ce James Bond ? Va-t-il décevoir à côté de Skyfall ou au contraire prendre la suite de son succès ? Cet opus a été le plus attendu de la saga suite à Skyfall qui a lui été la plus grosse réussite des James Bond. 3 ans après on retrouve donc Sam Mendes-Daniel Craig, duo qui va devoir prouver pouvoir faire deux films ensemble sans tourner en rond.

On reprend donc là où Skyfall nous avaient laissés, c’est à dire pas en très bon état. Le bâtiment du MI6 est toujours à moitié détruit suite à l’attentat de Skyfall, et le MI6 lui-même l’est aussi, étant considéré comme un acteur du passé, face aux méthodes de surveillances totales que la technologie permet. M (Toujours joué par Ralph Fiennes) va donc devoir faire face à Max Denbigh – le nouveau C (Andrew Scott) qui essaye d’enterrer définitivement la section 00. Et pendant toutes ces passionnantes intrigues politiques post-Snowden, Bond continuera à nous distraire en restant fidèle à lui-même !

SPECTRE#1

Un James Bond pas si différent que les anciens opus

Si on regarde bien ce film, on peut voir beaucoup de points en communs avec d’anciens James Bond notamment dans l’humour, la légèreté, et ses actions et paysages spectaculaires. Sauf que l’on a pas à faire à un vieux James Bond mais bien à un post-Skyfall, épisode qui avait crée une sorte de frontière dans la série 007. Lui qui était si différent, nostalgique, introspectif, dépressif. Le but de SPECTRE était donc de retrouver ce qui avant faisait un bon James Bond. C’est à dire, d’encore meilleures James Bond Girls, des paysages plus variés, et des événements dans lesquels fondre l’histoire de SPECTRE.

SPECTRE-Film-Stills-01340

Afin d’arriver à ce but et sans spoiler, je vais dire juste dire qu’ils ont pris de nombreux vieux films de James Bond en terme de paysage, lieux, mais aussi en terme de personnage avec Mr. Hinx qui ressemble étrangement à Jaws. D’ailleurs on aura aussi le droit à une scène dans le train avec eux, comme dans.. L’Espion qui m’aimait. Donc si vous connaissez bien les anciens James Bond, vous n’aurez aucun mal à retrouver ces nombreuses références.

B24_26761_rv2-copy

Le chemin de Bond

Encore une fois sans vous spoiler – et c’est très dur – je peux juste vous dire que Bond suite à la mort de M (dans Skyfall) est parti sur les traces de l’organisation SPECTRE sur laquelle il ne connait que le nom de son dirigeant : Franz Oberhauser (Christophe Waltz), qui lui en revanche semble très bien connaître James et ce depuis longtemps. Il va se révéler être l’auteur de tout ce qui est arrivé durant l’ère Craig, et nous amène donc à penser que ça serait l’adversaire ultime pour Bond, mais je ne dirait rien de plus.

SPECTRE-Film-Stills-09158

Les James Bond Girls

Les James Bond Girls sont ici jouées par Monica Bellucci (plutôt une James Bond Lady) et Léa Seydoux qui sera elle la véritable surprise de ce film, et sûrement une des meilleurs James Bond Girls que j’ai eu l’occasion de voir. Je doit vous le dire tout de suite, Bellucci ne restera dans le film que 5 minutes contrairement à ce que la promo pouvait laisser penser. Ce n’est pas du spoil, sachez juste qu’elle apparaît au début du film et seulement au début du film.

SPECTRE-Film-Stills-10153

Léa Seydoux en revanche va rester à l’écran presque plus longtemps qu’aucune James Bond Girls et sera très importante dans l’intrigue de l’organisation SPECTRE. Son personnage – Madeleine Swann – va donc devoir aussi faire face à l’amour que Bond avait éprouvé pour Vesper dans Casino Royale, mais aussi essayer d’apporter la rédemption à Bond qui depuis 50 ans tout de même n’a apporté que malheur et mort à ses compagnes d’une nuit ou deux. Pour arriver à cela déjà elle a été écrite de façon très différente que les précédentes, mais aussi elle ne tombera pas dans les bras de Bond au premier regard.

SPECTRE-Film-Stills-09828

Sam Mendes arrive donc ici à utiliser les codes de notre espion qui l’ont définit pendant 50 ans, les transposer dans notre époque et en analyser les tenants et conséquences par les talents de psy que Madelaine Swann possède. Spectre est donc ici un film plein de remises en question, de souvenirs, mais aussi de questions concernant l’avenir de Bond et ce qu’il doit changer pour avoir en un qui ne finirait pas par se prendre une balle. Petit indice, la réponse à cette question viendrait d’une femme.

in Metro-Goldwyn-Mayer Pictures/Columbia Pictures/EON Productions’ action adventure SPECTRE.

Et les autres personnages

Je doit dire que le jeu des acteurs est tout simplement époustouflant. Aucun ne vous transporte pas dans l’intrigue, et aucun n’a un jeu plat, à part peut-être Ralph Fiennes, mais bon lui c’est son rôle. Christoph Waltz et Andrew Scott jouent ici deux « méchants » très bien écrits et superbement joués. Ces deux acteurs avaient déjà prouvés pouvoir jouer des personnages méchants mais qu’on adore. Andrew Scott avec la série Sherlock, et Christoph Waltz avec Inglourious Basterds où il jouait un personnage qu’il n’est pas possible de ne pas adorer.

Les compagnons de Bond qui sont principalement Moneypenny et Q, sont toujours tous les deux joués par Naomie Harris et Ben Wishaw, et comme avec Skyfall, aucune raison d’être déçu tellement ils sont parfaits pour leur rôles. Q va cette fois faire du terrain, et aura aussi de vrais gadgets pour Bond et Moneypenny sera toujours là pour aider Bond avec ce qu’il souhaite garder secret.

Mise en scène

Sand dire que cet épisode est au dessus de Skyfall qui en terme d’image et plans avait placé la barre très haut, je dirait que SPECTRE utilise des techniques différentes. En effet dès la scène d’ouverture au Mexique – qui restera pour moi une des meilleures que j’ai pu voir – Sam Mendes utilise deux plans séquences de plusieurs minutes. Une introduction qui en devient donc époustouflante, au milieu de milliers de civils durant la Fête de la Mort.

Bond-Spectre-Gallery-Mexico

Après ça on aura le droit à un générique que j’ai trouvé supérieur à celui de Skyfall – en terme d’image qui encore une fois nous rappelle les anciens – mais aussi en terme de musique avec Sam Smith qui a utilisé un rapport beaucoup plus classique à James Bond qu’Adèle il y a 3 ans.

site3

Après le générique, c’est la fête avec littéralement tous les paysages possibles. On passe en effet d’un Londres déchiré entre le classique et la modernité, à un Rome plutôt mystérieux, au Maroc où l’on croisera le désert mais aussi Tanger. Et enfin on ira en Autriche pour découvrir une station qui ressemble étrangement à celle d’Au Service de sa Majesté. En terme de lieux et de scènes d’actions vous pouvez donc vous rassurer, vous ne serez pas déçus !

B24_33527_rv2

Thomas Newman

J’ai déjà parlé de Sam Smith, place donc à la musique qui nous accompagnera le reste du film. Ici Thomas Newman a livré une musique similaire à Skyfall, il fallait s’y attendre sachant que les deux films se lient énormément. Et encore une fois, j’ai été totalement transporté par ses talents de compositeurs et qui m’ont – durant tout le film – forcé à ne pas quitter des yeux l’écrans et à ne plus bouger pendant que je rentrait entièrement dans le film. J’espère pouvoir vite me procurer la bande originale et dès que c’est le cas j’essayerai de la poster à la fin de cet article. Mais bizarrement à un moment particulier dans le film, la musique de Smith en instrumentale sera utilisée. En tout cas, sans cette musique je ne sais pas trop ce que j’aurait pensé de ce film car dès la première image, il nous transporte dans le Fête des Morts et ne nous lâche pas avant la fin du générique.

Alors, qu’en est-il de ce James Bond ?

Bon il faut tout de suite le dire, la question n’a jamais été vais-je aller voir SPECTRE ? Avant d’aller le voir je savait que j’irai et vous sûrement aussi 😉 Et vous avez totalement raison, il n’y a aucune raison de ne pas aller le voir ! La seule question à laquelle je peux répondre, c’est « Arrive-t-il à prendre la suite de Skyfall ? »

Personnellement, je trouve qu’en tant que film en terme général,  Skyfall est bien mieux que SPECTRE qui est pourtant lui déjà un de mes films préférés et mon préféré de l’année.

En revanche si on parle en terme de film James Bond, SPECTRE surpasse de loin Skyfall, si on est fan de ce qui faisait avant un bon opus. En effet il utilise les intrigues, personnages et codes propres aux anciens films afin de faire un hommage et de nous satisfaire nous, fans, mais tout en proposant de les revoir à sa sauce, mais aussi à la nôtre en essayant de réaliser tout ce qu’on a toujours eu envie de changer dans un James Bond (ça je ne le dirai pas, vous trouverez quand vous aurez regardé le film à sa sortie).

bond-24-Spectre_TT_100k_300dpi_rgb

le 11 Novembre au cinéma

de Sam Mendes

avec Daniel Craig, Christoph Waltz, Léa Seydoux, Monica Bellucci

SPECTRE-Affiche-USA-Final

© les images sont la propriété de 007.com

Quelques photos de l’Avant Première au Grand Rex:

Publicités

11 réflexions sur “[Critique] 007 SPECTRE

    • Je n’ai jamais dit ça 😉 J’essaye juste de ne pas spoiler. J’ai dit que SPECTRE reprenait les éléments de tous les films de l’ère Craig donc oui Quantum of Solace sera évoqué de SPECTRE. Mais ce n’est pas non plus une suite à proprement parlé, disons que ça explique ce qui se cachait derrière l’organisation de Quantum 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s